Changez d’attitude !

23 Oct

Quelle serait votre réaction si un touriste mal poli vous demandait son chemin ? Et que répondez-vous à une jeune femme timide qui se confond en excuse après vous avoir bousculé ?

Dans les deux cas, votre attitude serait sûrement différente.

Mais pensez-vous que l’issue de la situation dépend uniquement de l’attitude de l’autre individu ?

Pourtant, on ne peut pas se décharger de sa responsabilité de la sorte, même si l’on n’est pas à l’initiative du contact. L’attitude de votre interlocuteur a une influence sur la vôtre et vous l’influencez à votre tour.

Nous avons la possibilité d’agir sur l’interaction.

Médor n’est pas poli

Vous promenez Toutou tranquillement, Médor arrive à fond les manettes et se campe devant lui. Si Médor agit exactement de la même manière avec plusieurs chiens successivement, vous constaterez probablement qu’il ne suscite pas la même réaction à chaque fois. Tout dépendra de votre chien. Si celui-ci estime que Médor est dans sa zone de confort, il pourra mal réagir. Si Toutou aime particulièrement le contact avec ses congénères, il peut l’inviter à jouer. S’il a peur, il peut fuir ou se mettre en position d’auto-défense. Pourtant le comportement de départ de Médor est le même, mais l’interaction est différente.

Relation humain-chien

Entre un humain et un chien, c’est la même chose. Si vous avez du mal à vous faire comprendre de votre chien ou si vous estimez qu’il est trop indifférent, craintif, agressif, démonstratif… changez votre attitude !

Votre chien se ferme dès que vous élevez la voix ? Changez votre intonation en gardant le même volume ou baissez la voix en gardant le même ton. Tentez de déterminer ce qui interfère dans la communication.

On s’est tous énervé en promenant son chien. Pourquoi ne veut-il pas revenir ? A-t-il peur de notre réaction ? Y a-t-il une odeur alléchante ? Quelque chose qui l’intrigue ? Selon le cas, on adaptera notre attitude : se rendre près de lui pour voir ce qui l’inquiète, tenter d’attirer son attention pour qu’il préfère venir vers nous… Il est toujours préférable de l’appeler de manière calme même si vous angoissez en voyant qu’il se dirige vers un chien peu tolérant, un groupe d’enfants, un joggeur…  car non seulement vous inquiéterez moins les humains en face de vous mais votre chien ne cherchera pas pourquoi vous semblez hystérique en voyant ces individus, risquant d’aller mener l’enquête tout seul et prenant encore plus de temps pour revenir.

Des qualités utiles

De votre attitude dépendra une grande partie du comportement de votre chien. Plus vous serez calme, posé et sûr de vous, et plus votre chien vous considérera comme quelqu’un qui vaut la peine d’être suivi.

Certaines personnes possèdent naturellement ces qualités, pour d’autres elles ne sont pas faciles à acquérir. Mais votre chien compte sur vous. Avoir un chien c’est aussi avoir l’opportunité de se transformer en quelqu’un de meilleur.

Envie d'en apprendre plus sur les chiens?
Faites partie des privilégiés de Sharpei Attitude !
Print Friendly