Trois conseils pour la personne qui va garder votre chien

8 Août

Vous devez vous absenter pour quelques jours ou quelques semaines et ne pouvez pas emmener votre chien. Vous souhaitez le confier à une personne de votre entourage ou à quelqu’un que vous rémunérez.

Si votre chien connaît bien la personne et est déjà restée sans problème quelque temps seul avec elle dans le même environnement, tout devrait bien se passer. Mais s’il s’agit d’une personne que vous recevez occasionnellement ou un parfait inconnu qui va garder votre chien chez lui, il peut s’avérer judicieux de lui donner ces quelques conseils.

On ne sait jamais comment le chien va réagir en notre absence, dans un nouvel environnement, ou dans son environnement habituel mais avec une personne qui ne lui est pas familière. Mieux vaut prendre quelques précautions, que cette personne ait l’habitude des chiens ou pas. Et oui, parfois certaines personnes pensent qu’elles ont un bon fluide avec les chiens ou bien en ont éduqué quatre ou cinq avec succès, et pourtant face à ce chien qui peut se sentir perdu, anxieux, sur la défensive, des doutes peuvent surgir.

Communiquez ces trois conseils de base à la personne qui va garder votre chien afin que tout se passe au mieux.

1. Laisser toujours le chien initier les interactions

C’est lui qui vient vers vous, pas le contraire.

Vous avez envie de lui faire un câlin ? Attendez qu’il vous le propose. Tant qu’il se tient à distance, c’est qu’il n’en veut pas, alors ne lui courrez pas après pour le rassurer de l’absence de ses maîtres!

Certains chiens n’aiment pas les câlins, d’autres n’aiment que ceux de leur maître, et encore d’autres n’aiment que les grattouilles derrière les oreilles mais ne supportent pas qu’on leur touche la queue. Si le chien vient à votre contact, s’approche de vous, vous pouvez tendre une main vers lui, voir comment il réagit. S’il ne recule pas, allez-y, faites lui quelques caresses, mais juste trois secondes, ensuite vous arrêtez. S’il reste là, à votre contact, vous pouvez continuer. Dès qu’il recule, c’est fini. N’essayez pas de le retenir.

S’il n’ose pas s’approcher de vous les premiers temps, n’hésitez pas à le féliciter doucement, à lui parler gentiment dès qu’il vient dans votre direction. Pour l’aider à surmonter sa timidité, vous pouvez aussi lui proposer une friandise quand il s’approche de vous.

Laissez le chien venir de lui-même.

Laissez le chien venir de lui-même.

2. Soyez calme

Si le chien ne vous connaît pas beaucoup, évitez les mouvements brusques quand il est près de vous ou les regards insistants. Le chien peut prendre peur ou se sentir mal à l’aise. Ne prêtez pas trop attention à lui s’il reste sur sa réserve. Vous pouvez lui parler gentiment, vaquer à vos occupations mais évitez de battre vos tapis ou de danser bruyamment dans votre salon dès le premier jour ! Laissez-le s’habituer à vous.

Les premiers temps, évitez de vous pencher sur le chien, de le serrer dans vos bras, et si vous devez examiner une patte, gardez un oeil sur son expression, quitte à poser une main sur le côté de sa tête pour éloigner sa gueule de votre visage.

S’il grogne, parce que vous n’avez pas suivi les conseils ci-dessus ou parce qu’il se retrouve coincé, ne le grondez pas, contentez-vous de vous éloigner, voire de quitter la pièce, et de l’ignorer. N’essayez pas de mettre de l’huile sur le feu car ce n’est pas votre chien et vous ne savez pas comment il peut réagir dans ce cas précis. Par son grognement il vous indique qu’il est mal à l’aise, respectez son avertissement et laissez-lui de l’espace. D’ailleurs, pensez à toujours lui laisser de l’espace pour qu’il ne se sente jamais pris au piège.

Si le chien semble méfiant et garde ses distances, laissez-le tranquille jusqu'à ce qu'il s'habitue à son nouvel environnement et à votre présence.

Si le chien semble méfiant et garde ses distances, laissez-le tranquille jusqu’à ce qu’il s’habitue à son nouvel environnement et à votre présence.

3. Instaurez un rituel

Promenez-le à peu près aux mêmes heures, donnez-lui son repas au même moment de la journée, dans la même pièce. Cela l’aidera à se faire à une nouvelle routine et lui permettra de trouver ses marques plus rapidement.

Ces conseils vous seront aussi utile si vous accueillez un chien adulte après son adoption ou comme famille d’accueil. Tant qu’on n’a pas vu la réaction d’un chien dans différentes situations du quotidien, on ne sait pas comment il peut réagir. Mieux vaut prendre quelques précautions au départ, cela permettra au chien de prendre confiance et de bénéficier au mieux de sa compagnie.

Évitez de vous pencher sur le chien, de le contraindre.

Évitez de vous pencher sur le chien, de le contraindre.

 

Quels sont les conseils que vous donnez à la personne qui garde votre chien ?

Envie d'en apprendre plus sur les chiens?
Faites partie des privilégiés de Sharpei Attitude !
Print Friendly