Emmener son chien au bureau, c’est possible !

19 Déc

Roxy au bureau

Vous en rêvez ? Isabelle le fait !

Voici l’histoire de mamie-mégère au bureau, racontée par Isabelle.

J’avais appelé pendant des semaines les refuges de la région à la recherche d’un(e) shar-pei. Après la mort de ma Princesse (shar-pei de 5 ans et demi), je ne voulais pas d’autre race. Juste une petite malheureuse à gater. Une « seconde chance ».

Les recherches étant restées vaines, je me suis décidée à faire du bénévolat dans la SPA de ma ville pour combler le vide laissé par Princesse. Après un petit entretien, la directrice m’a proposé de faire le tour des cages et de discuter avec les bénévoles sur place. C’est grâce à une des bénévoles que j’ai su que Roxy était là.

Roxy a été abandonnée le 14 février 2005 à la SPA de Salon de Provence. « Agressive et mordante » qu’ils disaient. A mon avis, surtout maltraitée vu certaines de ses réactions. Elle se laissait mourir de faim obligeant les bénévoles à la mettre à l’infirmerie sous perf.

Ce 8 avril 2005,  Roxy est entrée dans ma vie.  Elle avait 5 ans et pesait moins de 15 kgs. Elle avait juste besoin de faire de nouveau confiance aux « 2 pattes ». Après une nuit de réflexion, j’ai décidé de l’adopter.

Roxy est plutôt équilibrée mais ne supporte pas de rester seule trop longtemps. Un véto m’a parlé de « syndrome de l’abandon ». Diffuseur d’hormones, calmivet, collier anti-aboiement, rien n’y faisait. Aboiements, hurlements, grattages des portes, dégâts divers. Un vrai bonheur pour les voisins. Au point que j’ai du me résoudre au début à la prendre avec moi pour aller travailler, la laissant dans la voiture et la sortant lors de la pause déjeuner.

Cela impliquait de faire attention à la place de stationnement pour qu’elle n’ait ni trop chaud en été ni trop froid en hiver. Et toujours une gamelle d’eau à disposition. Je vous laisse imaginer l’état de la voiture au bout de quelques semaines.

Roxy sur le chemin du bureau

Mon boss de l’époque avait fini par me proposer de la prendre dans mon bureau à condition qu’elle ne perturbe pas la société. Du moment qu’elle avait son panier comme repère et moi à portée de vue, elle était calme.

Lorsque je suis revenue en région parisienne, il a fallu s’y remettre. Au début, j’habitais à 80 kms du boulot. Elle aurait dû rester seule de 6h à 18h. Autant dire, impossible pour elle. Au bout de quelques mois, mon boss m’a proposé de la prendre avec moi (aujourd’hui, il raconte que c’est moi qui ait demandé, mais non). Il avait déjà lui-même sa whippet au bureau.

De temps en temps, je sortais leur chienne quand sa femme ou lui n’avaient pas le temps de le faire. A l’époque, Roxy et Nina étaient heureuses de ne pas être seules. Elles jouaient de temps en temps. Roxy n’a jamais été très joueuse.

Nina a du être endormie et Funkie est venue rejoindre les troupes. Roxy a aidé à son éducation. Et Funkie a rendu Roxy plus sociable (juste un peu) l’incitant à aller vers les visiteurs.

Leur journée type au bureau :

Arrivée entre 6h30 et 7h. Roxy fait le tour du propriétaire pour voir qui est là histoire de dire bonjour et réclamer quelques caresses ou miettes qui traîneraient. Une fois que je suis installée, elle vient quémander une gourmandise. Bah ça mérite bien un p’tit queq’chose de se lever aux aurores, non ? Si Funkie arrive après, il faut faire une deuxième tournée de gourmandises.

Roxy est sur le qui-vive tant que je ne reste pas vissée à mon bureau c est à dire vers 8h30. Dès que je me lève pour sortir du bureau ou me déplacer dans le bureau, elle se lève et suit. Pas possible d’aller aux toilettes ou de prendre un café en toute discrétion. Au moins, on sait où me trouver grâce à elle ou à cause d’elle suivant les circonstances. Par contre, quand je prends ma veste de boulot et que j’y mets mes affaires pour descendre à l’exploitation, elle ne bouge pas. Elle sait que je vais m’absenter un bon moment mais que je ne pars pas en voiture.

Roxy au bureau

Certains jours, il faut vivre avec les fenêtres ouvertes et la bombe brise à porter de mains. C’est je crois la chose pénible avec Roxy. Un peu gênant quand on a des clients ou des fournisseurs qui nous rendent visite…

Vers 11h30, ça bouge un peu. Histoire de dire que l’heure de la balade et de manger approche. Des fois que j’oublie. Donc, vers midi, balade en allant chercher le courrier et déjeuner en rentrant. Quand on est arrivé dans nos nouveaux locaux, les gens des boites autour étaient étonnés. Les hommes ont eu un regard plutôt moqueur (le chien-chien à sa mémère) alors que les femmes semblaient plus positives. Mais personne n’a cherché le contact. Vu l’heure, c’est la course pour aller au self du coin.

L’heure du déjeuner est le moment le plus important de la journée pour Roxy. Elle me colle pendant que je déjeune attendant que je lui donne les restes et le pot de yaourt à lécher. Je partage toujours entre Roxy et Funkie. Une fois mon café servi, c’est Funkie qui vient réclamer ses biscuits. Tant qu’elle n’a pas eu ses 3 biscuits, elle ne me lâche pas.

Puis, on a le va-et-vient des personnes qui vont déjeuner dans la cuisine. Roxy se met à la porte espérant qu’une bonne âme lui ouvre. Quand elle trouve le moyen d’aller dans la cuisine, elle fait ses yeux de chien malheureux pour avoir quelques frites ou autre. Pourtant, les gens savent que je ne veux pas qu’on lui donne. Ça me permet de gérer les quantités de la journée. Si je viens la chercher, elle fait celle qui est là pour boire et qui a très soif. Elle est capable de vider un bol pour se rendre crédible. Et oui, je ne lui donne jamais à boire. Sacrée bourrique.

Une fois repue, elle retourne se coucher et ronfler jusqu’à l’heure de partir. Certains jours, elle dort tellement bien que ça la gonfle visiblement de partir. Pourtant, une fois dehors, elle est contente d’aller en voiture. Elle sait qu’une fois arrivée, on ira faire une bonne balade histoire d’évacuer le stress de la journée.

En résumé, Roxy est une gentille mémère tranquille au bureau. Il lui arrive assez rarement de faire la folle au bureau. et c’est toujours sur invitation de Funkie. Comme disait un client l’autre jour, il faudrait être réincarné en chien dans notre PME.

Une petite vidéo de Roxy et Funky faisant les folles au bureau.

=o=o=o=

Deux courts articles sur le sujet :

Toutes les raisons sont bonnes pour emmener son chien au bureau

Emmener son chien au bureau

Un article sur les bienfaits du chien sur le lieu de travail.

Attention, vous êtes responsable des dégâts que votre chien peut causer sur votre lieu de travail (dégâts matériels mais éventuellement morsure). Vous devez donc être couvert par une assurance.

Vous devez obtenir l’autorisation de votre employeur et ,bien entendu, cela ne doit pas gêner vos collègues.

 

Ça vous plairait de passer la journée avec votre chien sur votre lieu de travail ?

 

Envie d'en apprendre plus sur les chiens?
Faites partie des privilégiés de Sharpei Attitude !
Print Friendly