Gardez vos distances !

17 Juin

La gestion de la distance dans le quotidien de votre chien est un outil puissant, à la fois évident et peu utilisé.

Changer de trottoir pour éviter de croiser un chien, contourner un enfant en passant à plusieurs mètres, sortir du chemin pour laisser passer un vélo, créer une issue de secours pour un chien qui n’ose pas passer près d’un autre dans un lieu clos…

Outre la simplicité d’utilisation, la distance a plusieurs avantages qui, si vous regardez de près, sont tous liés.

1. La distance protège

La proximité avec d'autres chiens est facilitée parfois en tournant le dos, en gérant la distance.

La proximité avec d’autres chiens est facilitée parfois en tournant le dos, en gérant la distance.

Plus vous êtes loin d’un danger potentiel, moins vous prenez de risque. Évident ? Alors pourquoi vous vous dirigez tout droit vers ce chien agité alors que le vôtre est nerveux avec ses congénères ? Changez de chemin, faites demi-tour. Ce n’est pas parce que vous évitez un obstacle que vous êtes perdant.

Votre chien, tout comme vous, a besoin d’espace. On remarque que des chiens vont plus facilement entrer en conflit à l’intérieur de votre maison que dans votre jardin. Les stratégies d’évitement sont plus réduites dans un espace exiguë. La distance fait partie de la communication.

2. La distance rassure

Un enfant avec un jouet bruyant, un objet insolite sur le trottoir, et votre chien se fige, visiblement il a peur. Ne le forcez pas à continuer sur la même trajectoire, contournez largement l’obstacle en laissant votre chien collecter (renifler, regarder…), s’il le souhaite, des informations à distance sur ces choses qui l’effraie.

Vous vous sentez plus à l’aise quand vous vous trouvez à cinq mètres d’une araignée plutôt qu’à vingt centimètres ? Mieux, vous retrouvez vos capacités intellectuelles qui, autrement, sont occultées par la peur. Pour votre chien, c’est la même chose. Il suffit parfois de l’éloigner de quelques pas pour qu’il ne soit plus la victime de ses réactions physiologiques extrêmes qui l’empêchent d’agir de manière réfléchie.

Un chien va refuser de vous obéir s’il ne se sent pas à l’aise dans son environnement immédiat. Pensez-y si vous avez du mal à mettre votre chien en position couché au milieu d’autres chiens ; placez-le plus loin, il respectera plus volontiers vos instructions car il sera moins inquiet. Si vous avez l’habitude de demander à votre chien de s’asseoir en plein milieu d’un chemin avec l’idée de mieux le contrôler parce qu’un chien inconnu arrive face à vous, il y a peu de chance qu’il soit très attentif à votre ordre et réussisse rapidement. Alors au lieu de vous énerver parce qu’il n’obéit pas, faites juste quelques pas sur le côté du chemin avant de demander la position à votre chien.

3. La distance diminue la frustration/réactivité

Plus il y aura d'espace, moins il y aura de risque de conflit.

Plus il y aura d’espace, moins il y aura de risque de conflit.

Si votre chien réagit de manière agressive, ou fait preuve d’une grande excitation, quand il croise un autre chien, un homme barbu, un jeune enfant ou tout simplement un os, augmentez la distance. A dix mètres, votre chien réagira moins qu’à deux mètres. Déterminez la distance à partir de laquelle il garde de contrôle de lui-même et veillez à la conserver. Vous pourrez ensuite chercher à la diminuer progressivement. Si vous croisez régulièrement des chiens sans vous écarter et laissez votre chien s’exciter comme un malade, ce comportement deviendra vite une (très mauvaise) habitude.

A savoir que les chiens préfèrent s’approcher de leurs congénères de manière contournée, en présentant davantage le flanc et en envoyant divers signaux corporels. Respectez cette approche et évitez que les chiens se croisent en se frôlant, surtout après une approche frontale, laisse tendue, sur plusieurs mètres. Cela diminuera le risque que la rencontre se passe mal. En vous éloignant, vous pourrez détendre la laisse et le chien aura une plus grande latitude pour communiquer à distance avec son congénère.

4. La distance augmente l’attention

Certains chiens ont besoin de plus d'espace.

Certains chiens ont besoin de plus d’espace.

Comme votre chien sera à une distance raisonnable de ce qui le fait réagir, il sera potentiellement plus attentif à vous. Vous pourrez donc communiquer avec lui et ne pas vous contenter de tirer sur la laisse ou de crier pour obtenir son attention. Cela vous permettra de garder une laisse détendue et d’anticiper calmement les obstacles qui peuvent se présenter.

Gardez à l’esprit que ce n’est pas parce vous le tenez en laisse que vous ne devez pas prendre en compte les indications de votre chien.

Envie d'en apprendre plus sur les chiens?
Faites partie des privilégiés de Sharpei Attitude !
Print Friendly