Chien réactif et BAT : l’interview de Grisha Stewart

Chien réactif et BAT : l’interview de Grisha Stewart

Le BAT  (Behavior Adjustment Training) est une technique qui vise à réhabiliter les chiens qui ont des problèmes de réactivité. Grisha Stewart a développé  cette méthode non seulement pour ses clients mais aussi pour son propre chien, Peanut, qui aboyait sur les humains par peur. L’objectif est d’aider les chiens à ajuster leur comportement (behavior adjustment) face aux situations auxquelles ils sont confrontés.

Grisha Stewart a gentiment acceptée de répondre à quelques questions que je lui ai posées sur les chiens réactifs, sur le BAT mais aussi sur la formation qui aura lieu en France cet automne.

1. Qu’est-ce qu’un chien réactif et qu’est-ce que le BAT?

Grisha Stewart lors du DogEvent2015

Grisha Stewart lors du DogEvent2015

À vrai dire, je n’utilise plus le terme « chien réactif » car c’est une étiquette que l’on colle au chien. Les étiquettes nous donnent à penser que nous ne pouvons pas les changer, qu’il ne s’agit pas seulement d’un comportement que l’on peut modifier. Ainsi, je préfère parler d’un « chien avec des problèmes de réactivité ». La réactivité c’est véritablement « plus de réactivité », c’est-à-dire que les réactions comportementales du chien sont plus amplifiées par rapport à ce qu’elles devraient être, se concentrant sur la peur, la frustration, ou l’agression. Cela signifie que le chien va aboyer, foncer en bout de laisse, fuir, dans une plus grande proportion que ce qu’on attend d’un chien bien socialisé.

Le BAT est une technique qui aide les chiens à acquérir la confiance et les compétences dont ils ont besoin afin de ne pas avoir ces réactions exagérées. Il s’agit d’un apprentissage vraiment naturel, en mettant en place des situations dans lesquelles le chien peut être suffisamment détendu pour prêter attention à la situation sociale. Si les chiens ont l’opportunité d’avoir de bonnes expériences dans le calme, ils peuvent apprendre à avoir de bonnes compétences sociales. Le BAT c’est répondre aux besoins de l’animal tout en gardant tout le monde (y compris le propriétaire du chien) en sécurité et en confiance.

2. Dans votre livre, vous dites qu’il y a trois émotions menant à la réactivité : la peur, la colère et la frustration. Y a-t-il une différence dans la façon dont vous travaillez sur elle ?

Dans l’ancienne version du BAT, il y avait une plus grande différence. Maintenant, dans notre manière de travailler, cela a peu d’importance de savoir laquelle de ces trois émotions conduit à la réactivité. Dans tous les cas, les réactions du chien commencent à s’adoucir quand ils ont l’opportunité d’interagir avec le déclencheur d’une manière sécurisante, l’humain laissant progressivement le chien se rapprocher si celui-ci le désire. La principale différence est que je suis plus d’avis de mettre le chien en mode « travail » lorsque la frustration est la source de la réactivité, car à ce moment-là vous changez juste une motivation positive pour une autre.

3. D’après votre expérience, avez-vous remarqué que certaines races sont plus réactives que d’autres ?

Il y a beaucoup de variations au sein des races. La génétique ne joue qu’un petit rôle en termes de possibilités. C’est l’environnement qui déclenche ce potentiel. Cela dit, les races bergères peuvent être plus sensibles au mouvement, par exemple. Ils remarquent beaucoup plus de choses et, de plus, beaucoup de gens ont tendance à trop les travailler. Je pense que c’est pourquoi nous voyons beaucoup d’individus réactifs. Les races de type bull ont tendance à avoir plus de problèmes avec les autres chiens que, disons, un Cavalier King Charles Spaniel, mais ils savent aussi souvent garder leur calme en présence de gens ou de bruits effrayants. Il y a donc beaucoup de facteurs qui entrent en compte.

Le livre de Grisha Stewart sur le BAT (première version) et la série de DVD.

Le livre de Grisha Stewart sur le BAT (une nouvelle version sortira bientôt) et la série de DVD.

4. Quel genre d’amélioration avez-vous apporté au BAT entre la version 1.0 et 2.0 ?

Je donne plus de liberté au chien dans le BAT 2.0, et j’ai retiré quelques éléments qui pouvaient entraver l’apprentissage. Les gens aiment entraîner activement leurs chiens, et moi la première. Ainsi, alors que le BAT 1.0 s’engageait déjà sur la bonne voie, à l’opposé de l’intrusion (par rapport au clicker training, par exemple), il est désormais encore mieux. Donc, avec le BAT 1.0, on marquait les signaux d’évitement et on appelait le chien pour l’éloigner du déclencheur. Maintenant nous réservons cela pour les moments où nous avons vraiment besoin de le faire, mais nous essayons généralement de mettre en place des situations dans lesquelles les renforçateurs sont tous « des renforçateurs qui surviennent naturellement » ce qui signifie qu’ils ne sont pas donnés par l’éducateur. Quand le chien émet un signal d’évitement, il peut alors prêter davantage attention à la conséquence naturelle, plutôt qu’à nous qui devenons tout excité et qui le distrayons. Il est très stimulant pour le chien de savoir que son comportement a un effet, cela renforce sa confiance. Un animal devient plus sociable quand il peut voir la conséquence de son comportement social.

5. En tant que propriétaire de chien ordinaire, puis-je utiliser le BAT tout seul avec mon chien ou devrais-je faire appel à un éducateur ?

Je recommande de travailler avec un éducateur professionnel, au moins au début. Un éducateur sera en mesure d’observer des signaux corporel que vous auriez pu manquer et également proposer un plan holistique. En général, le BAT ne constitue pas l’ensemble du plan d’éducation. Parfois vous avez besoin de changer le régime alimentaire du chien, ou d’appliquer un protocole anti-stress, ou d’enseigner certaines compétences en premier. C’est donc bien d’avoir un éducateur sous le coude. Un instructeur certifié BAT (CBATI) serait encore mieux, car il s’agit de formateurs qui ont démontré leur habileté avec le BAT.

6. Il y aura un cours d’instructeur de BAT en France en septembre 2015. Quels seront les points clés de ce cours?

Ce cours pratique de 5 jours est l’occasion d’obtenir de solides compétences en éducation. Les stagiaires devront déjà avoir une certaine compréhension du protocole BAT. Nous exigeons habituellement que les étudiants assistent à un séminaire de deux jours, regardent la série Empowered Animals BAT 2.0, ou suivent le cours BAT 101 sur le site Animals Building Blocks Academy. Un grand nombre de ressources sur le BAT sont en anglais, donc je sais que pour les francophones il peut être difficile d’obtenir une base solide du protocole avant le cours. A savoir que nous donnons un cours d’une journée en Suisse le week-end précédent le cours d’instructeur, et il sera traduit en français. Le séminaire d’introduction au BAT lors du DogEvent et la lecture des fiches sur le BAT en français est le minimum requis.

2.0 Series: http://animalbuildingblocks.com/feature-film-buy-6/

BAT 101 cours: http://animalbuildingblocks.com/bat101/

Documents: http://empoweredanimals.com/more/handouts/

Lors de cette formation, nous allons alterner les cours dynamiques et la pratique avec les clients. Nous faisons une séance d’entraînement intense pour s’assurer que les participants savent tous manier la laisse correctement car c’est vraiment crucial pour le BAT. Nous élaborons lentement le programme avec les clients, au début sans le chien pour arriver progressivement à une session avec le chien. Les participants à part entière mènent l’entraînement et les auditeurs sont là pour aider et observer. C’est une expérience d’apprentissage très intense. Les gens repartent toujours avec de meilleures aptitudes pour éduquer et lire les chiens.

7. Y a-t-il quelque espoir d’avoir une version française de votre livre ou de la série de DVD BAT 2.0 un jour ?

Voilà une bonne question. Le livre Ahimsa Dog Training Manual est en cours de traduction en français en ce moment. Je pense que ce serait bien d’avoir le livre du BAT ou la série de DVD en français. Si vous connaissez quelqu’un qui pourrait faire un fichier de sous-titres, je pourrais certainement l’insérer sur la version de streaming des DVD. Cela aiderait vraiment les étudiants du cours d’instructeur.

Merci Grisha !

(English version of the interview)

Votre chien a-t-il des problèmes de réactivité ?

Attention – Mise à jour : Le cours de cinq jours est remplacé par un cours de deux jours, avec Grisha Stewart, les 3 et 4 octobre 2015, à Nice ! Il s’agit de l’Atelier BAT 2.0 Avancé. Un test écrit aura lieu le 5 octobre. Pour toute information supplémentaire ou pour vous inscrire, voici le lien : Atelier BAT 2.0 Avancé

Print Friendly, PDF & Email
2 comments on “Chien réactif et BAT : l’interview de Grisha Stewart
  1. jolly laurent dit :

    bonjour Karole !
    très intéressé par le BAT, j’ai hâte de trouver le livre en français car je pense que cela correspond au problème que j’ai abordé dans ton questionnaire reçu il y a quelque jours , ton avis ?
    à bientôt laurent

    • Karole dit :

      Bonjour Laurent,
      Le BAT est une approche intéressante.
      Voici une page du livre : good choices qui indique les signaux du chien qui seront recherchés et récompensés pour remplacer les comportements liés à la réactivité.
      Ce seront donc principalement : la tête qui tourne (donc se détourne du déclencheur) ou tout le corps, renifler le sol, se gratter, bailler, se secouer, cligner des yeux, les oreilles en position de relâchement, se lécher les babines, le play bow (position d’appel au jeu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge