18 réponses

  1. lili
    29 avril 2016

    Bravo Karole c’est tout à fait cela une vraie promenade,merci de le rappeler

    Répondre

  2. Isa22
    11 mai 2016

    Bonjour à tous,

    Nous venons d’accueillir notre petit shar pei de 4 mois.Il est adorable plutôt obéissant. Il est propre et après quelques essais il accepte de marcher en laisse sans tirer….mais seulement dans notre jardin. Impossible de quitter le jardin pour partir en balade avec lui, il tire pour renter dans la maison et refuse de me suivre malgré mes sollicitations…. Est ce trop tôt après son adoption, est ce que je dois lui laisser un peu de temps ou insister?

    Répondre

    • Karole
      12 mai 2016

      Bonjour,
      Il faut à la fois lui laisser le temps d’intégrer les informations à son rythme, et insister intelligemment !
      Faire plusieurs séances en laisse dans le jardin puis les faire principalement près du portail. Ouvrir le portail et continuer à le travailler dans le jardin, sans tenter de sortir. Quand il est à l’aise avec le portail ouvert, le laisser explorer cet endroit. S’il met le museau dehors, le féliciter, le récompenser. S’il sort, le faire marcher en laisse, à son rythme, sur le trottoir sur quelques mètres. Puis le rentrer. Progressivement, rester davantage dehors mais lui laisser la possibilité de revenir en arrière s’il le souhaite. S’il s’agit d’une rue très passante et qu’il a peur car il y a trop de stimuli, ne pas hésiter à le porter pour le promener une rue plus loin et revenir vers la maison.

      Répondre

      • Isa22
        13 mai 2016

        Nous habitons à la campagne et pour l instant pas de portail car le chiot n a pas accès à la sortie. Mais c est vrai que lorsque j ai voulu le sortir pour partir en balade un gros camion est passé il a été effrayé par le bruit.
        Je l ai rassuré en le caressant et le jour là il avait accepté de poursuivre la balade…. C est après qu il a refusé de partir en balade. Je vais donc insister pour l envoyer par là en laisse d abord pour aller prendre le journal et le courrier en faisant attention au bruit de la rue à ce moment là….

        Répondre

      • Karole
        13 mai 2016

        C’est tout à fait ça !

        Répondre

  3. Ludo
    22 septembre 2016

    Je n’arrive pas à bien éduquer mon Shar Peï à la laisse. Je n’ose pas le sortir avec une longe de 2-3m pour le moment. Est-ce que je devrais ? Si quelque chose l’intéresse il va tirer sur la laisse. Je fais le poids mort le rappelle pour qu’il revienne au pied avec une friandise mais il s’en fiche. Il est plus motivé par l’environnement que par les friandises. Quels conseils pourriez-vous me donner ? Si je le sors avec une longe je ne sais pas trop comment gérer la situation si je souhaite qu’il revienne à côté de moi car danger ou chien connu dangereux qui arrive.

    Répondre

    • Karole
      23 septembre 2016

      Visiblement, votre chien est excité par son environnement. A savoir que plus vous lui demanderez de vous obéir en revenant vers vous, ou en ne s’éloignant pas, plus il aura tendance à tirer pour aller renifler ce qui l’intéresse (car c’est plus intéressant, non ?). Une longe de 2-3 mètres permet au chien de s’éloigner un peu de nous pour aller vers les odeurs tout en restant à proximité et « sous contrôle ».
      Certaines personnes vous diront que leur chien marche davantage près d’eux sans laisse qu’avec une laisse. C’est donc que la manière dont est utilisée la laisse incite le chien à tirer, à ne pas prêter attention à nous.
      Autant que possible, en promenade, le chien doit pouvoir aller renifler ce qui l’intéresse. Les limites seront les dangers (renifler au milieu de la route, pas top) ou les désagréments envers les gens ou les autres chiens. Plus vous le laisserez chasser les odeurs à sa guise, plus il pourra être à votre écoute en cas de besoin. Si vous l’appelez toutes les 3 minutes pour qu’il revienne près de vous, il finira par ne plus vous écouter. Si vous le rappelez une ou deux fois pendant la promenade, le récompensez, changez de direction, etc. il prêtera davantage attention à vous.
      Si vous croisez quelqu’un, selon l’endroit où vous vous trouvez, vous n’êtes pas obligé d’avancer avec votre chien au pied. S’il est en train de renifler, vous restez à proximité en raccourcissant la laisse pour qu’il n’aille pas voir la personne. Vous pouvez l’appeler et changer de direction pour traverser la rue et éviter la rencontre. Si un chien que vous estimez dangereux arrive, faites demi-tour. Votre chien étant principalement pris par les odeurs, vous êtes plus à même de remarquer les situations délicates qui risquent d’arriver et d’anticiper.
      Ce n’est vraiment pas évident de donner ce type d’explication par écrit !
      Surtout qu’il faudrait être en situation pour mieux savoir quoi conseiller précisément.

      Répondre

      • Ludo
        23 septembre 2016

        Merci beaucoup pour cette réponse très complète. On sent votre enthousiasme c’est rafraîchissant 🙂 Je vais donc essayer la longe de 2-3m et voir ce que ça donne. Par expérience quand on le sort sans la laisse (dans des parcs) il prend beaucoup d’avance et se retourne de temps en temps pour voir où nous sommes. J’ai essayé de changer de direction alors qu’il ne regarde pas et effectivement au bout d’un moment il revient vers nous.
        Bravo pour votre site qui est génial !

        Répondre

  4. Sylvie
    3 janvier 2017

    La promenade est devenue une vraie galère depuis que Li Bao est en pleine crise d’adolescence. Pourtt depuis son plus jeune âge elle fait de grandes balades quotidienne, dans les bois, les parcs… avec des copains ou non mais là ça devient infernal, elle faire comme une folle sur sa laisse, impossible de la faire marcher au pied, elle est toujours à l’affût d’un truc sympa à faire d’un chien à voir derrière un portail, et pire que tout, elle a découvert le gibier. En forêt j’existe à peine même avec des friandises, des qu’elle a trouvé un piste, elle disparaît. J’ai déjà eu 2 shar petite avant elle mais celle ci est une pile électrique impossible à canaliser malgré les 3 h de balade. Elle va finir par faire des balades digestives autour de la maison.

    Répondre

  5. cyril
    18 février 2019

    Bonjour mon sharpei qui a maintenant 4 ans sort tous les jours en balade matin et fin d’après midi , pour une moyenne minimum de 10Km/jours (365 jours par an), Il adore ça et réclame sa balade et a un rythme élevé, il ne marche pas il trottine…. Pensez vous que cela soit trop ?

    Répondre

    • Karole
      18 février 2019

      Le fait de trottiner est une allure normale pour le chien. Ce sont plutôt les gros chiens très lourds qui vont marcher. Si votre chien se repose bien le reste de la journée, qu’il réclame ses sorties et qu’il ne ralentit pas particulièrement durant la promenade, c’est probablement un rythme qui lui convient. Vous êtes sûrement tombé sur un modèle « sport » 😉

      Répondre

  6. Cyril
    19 février 2019

    merci pour votre réponse, et le fait de faire tous les jours 10 Km ce n’est pas trop physiquement pour lui ?

    Répondre

    • Karole
      19 février 2019

      S’il y va à son propre rythme (pas un jogging imposé) et qu’il ne semble pas avoir du mal sur la fin, c’est que ça lui convient. Il a dû s’habituer et devenir endurant. En vieillissant il faudra sûrement lui faire une balade moins longue pour adopter un rythme plus lent. Mais si vous avez des doutes, vous pouvez limiter la distance dès maintenant ou bien faire alterner une journée avec longue promenade avec une journée avec un plus courte promenade. Cela lui laissera plus de temps pour récupérer. Vous pouvez aussi en parler à votre vétérinaire lors d’une visite pour qu’il regarde un peu sa souplesse au niveau des articulations.

      Répondre

  7. Orson
    5 mars 2019

    Bonjour, j’ai adopté un chiot carlin de deux mois et demi. Il est un peu peureux et à du mal avec les balades. Je le porte jusqu’à un endroit tranquille mais dès que je le pose il est très apeuré (il ne bouge plus et baisse la queue). Avez vous des conseils’ pour les sorties ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre

    • Karole
      5 mars 2019

      Bonjour,
      Tout d’abord, il faut lui laisser le temps. Asseyez-vous sur un banc pendant 15 minutes au moins et mettez-le à côté de vous (ou sur vos genoux au tout début) pour qu’il se sente sous votre protection tout en regardant ce qui se passe autour de lui.
      Vous pouvez apporter son jouet favori quand vous l’emmenez sur votre lieu de promenade pour l’inciter à interagir avec un objet familier dans cet environnement qui lui paraît si inhospitalier. Prenez quelques friandises et attirez le vers vous pour le motiver à faire 2-3 pas. Faites comme si vous aviez trouvé quelque chose d’intéressant au sol, à un mètre de lui, en vous accroupissant et en farfouillant par terre. Avec un peu de chance sa curiosité l’emportera sur la peur à ce moment-là 🙂

      Répondre

  8. Débo
    14 février 2020

    Bonjour, merci pour votre article , il est très bien écrit et me rassure sur mes qualités de maitresse… J’ai adopté une galga (lévrier espagnole) il y a un mois et demi et je me prends sans cesse des remarques d’autres maitres au parc qui me disent que je devrais la lacher car « elle est faite pour courir ». Or, cela fait peu de temps que je l’ai et, à 10 ans, la miss a son caractère et son instinct de chasse est très très développé. Depuis deux semaines je lui apprend à revenir, dans la rue ou au parc, en l’appelant quand elle s’éloigne (grace à une longe) et lui donne des friandises pour la récompenser quand elle vient. Mais parfois, j’ai beau l’appeler, elle a sentit une piste et n’a plus qu’une idée en tête, la suivre! Néanmoins, votre article m’a permis de me rendre compte que je fais tout ce qu’il faut en promenade et dans le jardin, et donc que la laisse n’est pas forcement signe de servitude et de malheur (dixit certains…) pour elle à qui je souhaite offrir une fin de vie au top.
    Merci beaucoup !

    Répondre

    • Karole
      17 février 2020

      On se sent vite « coupable » de ne pas assez bien faire quand on écoute les autres. Or, nous n’avons pas les mêmes chiens, ni la même relation. Le stress du maître est à prendre en compte lors des promenades. Il vaut mieux promener un chien en longe en se sentant rassuré que de le lâcher et de stresser à chaque instant. Si on est trop stressé, le chien peut hésiter à revenir vers nous. La confiance se construit au fil du temps, et au fil des « accidents » aussi. Mais ne vous sentez jamais coupable de garder votre chien en laisse.

      Répondre

  9. Sora
    6 juin 2021

    « On se sent vite « coupable » de ne pas assez bien faire quand on écoute les autres. »
    Merci beaucoup pour cette petite ligne que je viens de voir dans les commentaires.
    Je vis avec de sérieux troubles psys et l’adaptation avec mon chiot est incroyablement difficile pour moi. Plus je cherche des avis en ligne, plus je me dis que je n’y arriverais jamais et devrais rendre mon chiot. Cette petite ligne m’a fait du bien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour au début
mobile bureau