Un chien averti en vaut deux

Un chien averti en vaut deux

Avertissez-vous votre chien de vos intentions ?

De trop nombreux chiens sont brinquebalés de droite à gauche, de haut en bas, d’avant en arrière, sans rien avoir vu venir. En bons primates, nous nous servons de nos bras (et aussi de la laisse) pour amener le chien dans la position ou à l’endroit que l’on souhaite, sans même lui donner une indication qui lui permettrait d’anticiper ou même de répondre à nos souhaits.

Par exemple, mon petit chien est en laisse, je vois un gros chien arriver en face, hop je fais l’ascenseur (pour les non initiés : je tire sur la laisse pour remonter mon chien jusqu’à mes bras). Pour mon chien cela signifie qu’à un moment il a les quatre pattes par terre et l’instant d’après il est suspendu dans les airs sans trop savoir comment il est arrivé là. Je ne pense pas que son stress à ce moment-là est uniquement dû au gros chien qu’il n’a peut-être pas encore vu ! Les petits chiens subissent souvent ce genre de geste impromptu : on les soulève pour un oui ou pour un non comme on déplace un objet, sans l’avertir au préalable.

Il serait moins stressant pour lui qu’on l’avertisse de notre intention avant qu’il ne l’apprenne pas de façon plus « brutale ». Dire « attends, je te porte » et se baisser pour le prendre en douceur est tout de même moins stressant pour le chien. Après on s’étonne que le chien est sur la défensive dès qu’il voit des mains s’approcher de lui… ou un gros chien…

Autre exemple : je promène mon chien détaché. Il est en train de renifler tranquillement sur le bord du chemin quand je vois au loin un vélo qui s’approche rapidement. Je me précipite sur mon chien et me jette sur son collier pour l’attacher. On lui saute dessus sans qu’il comprenne ce qui lui arrive. C’est stressant, non ? Après tout, ce comportement ressemble fort à de la prédation.

Le mieux est de lui dire quelque chose, comme « je t’attache », avant de se pencher vers lui et de prendre son collier pour y fixer le mousqueton de la laisse. On pourrait même lui dire « attends » pour qu’il ralentisse et sache qu’on va interagir avec lui.

Surveillez ce type de comportement, surtout quand vous avez un chien sensible ou peureux, voire anxieux. A savoir que le manque de prédictibilité peut rendre un chien anxieux. Quand on se fait toucher subitement, voire bousculer, cela peut être ressenti comme une agression. Si le chien ne voit pas de signe précurseur à votre comportement, il peut devenir sensible au moindre mouvement ou à l’ombre qui s’abat sur lui. C’est parfois ce qui s’est passé quand on voit des chiens qui s’aplatissent quand on se penche sur eux. Certains pensent qu’ils ont été maltraités avant leur adoption, ou si on les a depuis tout chiot, qu’ils sont simplement trouillards. Bien souvent, il s’agit simplement de la manifestation d’une appréhension due à notre comportement soudain et incompréhensible pour le chien.

Pensez-vous à signaler vos intentions à votre chien ?

Un chien qui n’est pas rassuré quand on se penche sur lui (crédit photo @dogs)

Chien qui n’apprécie pas qu’on le touche (crédit photo @piotr wawrzyniuk)

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge